Informations et publications de FEDECRAIL


Informations de FEDECRAIL


04

08

18

Les prochaines dates de FEDECRAIL ont été fixées

Les prochaines dates de FEDECRAIL sont fixées : après l'assemblée générale annuelle d'Edimbourg au printemps il y aura une deuxième réunion cette année pour les représentants des membres de FEDECRAIL au Luxembourg le 6 octobre 2018. Lors de cette assemblée générale extraordinaire, l'occasion sera offerte d'échanger avec le comité exécutif sur les développements actuels au sein de la fédération.

2019 est une année anniversaire pour FEDECRAIL : L'association fête ses 25 ans. Les célébrations auront lieu lors de la conférence annuelle 2019 en avril dans la région du Harz (Allemagne). Une série de bulletins spéciaux "Jubilee News Bulletins" sera préparée et distribuée pour tenir les membres informés des préparatifs de la conférence et des célébrations. Les lieux appropriés pour la Conférence et l'hébergement des délégués ont été identifiés à Wernigerode. La célébration du 25e anniversaire aura lieu le mardi matin, 16 avril 2019. L'assemblée générale annuelle est prévue pour le dimanche 14 avril et la conférence pour le lundi 15 avril. On veillera à ce que les délégués puissent rentrer chez eux avant le week-end de Pâques.

14

05

18

Nouveaux au conseil d'administration de FEDECRAIL

Un cadeau d'adieu pour David Morgan. Photos: John Crane

Lors de l'Assemblée générale de FEDECRAIL 2018, qui s'est tenue à Edimbourg (Ecosse) en avril, le premier président de longue date, David Morgan, a été démis de ses fonctions et deux nouveaux visages ont été élus au Conseil d'administration : Peter Ovenstone (Écosse) et Jonas Svartlok (Suède). David Morgen avait déjà démissionné de son poste de Président en 2017 après 23 ans à sa propre demande. Depuis, Jaap Nieweg dirige la Fédération européenne des chemins de fer muséographiques et touristiques. Avec un cadeau très personnel du conseil d'administration et des remerciements profonds, David a été dit au revoir en tant que l'un des pères fondateurs de FEDECRAIL.

Peter Ovenstone (Écosse) succède à Sten Erson-Wester (Suède), qui n'a pu être réélu pour des raisons de santé, en tant que troisième vice-président. Il était déjà FEDECRAIL Officer. Il est impliqué dans le développement de la fédération européenne des chemins de fer historiques et touristiques depuis sa fondation et son rôle principal est en tant que membre de l’équipe d’organisation des conférences.

Son engagement à l'égard du patrimoine historique a été et est multi-couches et étendu : Ses principaux rôles de responsable d’activité au sein de HRA sont actuellement secrétaire de société, président du comité patrimoine et président du comité écossais. Au sein du Royaume-Uni, il a rempli les fonctions de président de l’ancien comité statutaire du patrimoine ferroviaire (RHC) et il continue à s’implique dans le système de protection statutaire en tant que membre de l’organisme qui a succédé à RHC, le bureau de conseil de la désignation du patrimoine ferroviaire (Railway Heritage Designation Advisory Board).

Depuis de nombreuses années, Peter Ovenstone est activement impliqué dans le travail de l’association du transport britannique et des musées de l’ingénierie et il est actuellement le vice-président. Un engagement européen plus récent est auprès de Europa Nostra – un organisme pan-européen pour toutes les formes de patrimoine construit et naturel – et il est pour le moment le cosecrétaire du comité au patrimoine de l’industrie et de l’ingénierie d’Europa Nostra.

À droite Jonas Svartlok et Peter Ovenstone.

Ses anciennes qualifications professionnelles incluent celle de juriste écossais, même s’il ne pratique plus depuis de nombreuses années, et celle de gestionnaire d’un projet de patrimoine industriel en Ecosse. Il possède aussi un diplôme d’études supérieures en gestion du patrimoine de l’Ironbridge Institute.

Jonas Svartlok (Suède) est secrétaire du Groupe des opérations du patrimoine (HOG) de FEDECRAIL. Il a commencé à travailler pour la société de moteurs à vapeur SÅS à Stockholm en tant qu'amateur de chemin de fer de douze ans, mais après la naissance de son premier enfant - il y en a aujourd'hui six - il a quitté le chemin de fer à l'âge de 23 ans. En 2004, cependant, il est revenu avec la fondation du Landeryd Railway Museum. L'année suivante, il est devenu président de JHRF, l'organisation faîtière suédoise, dont il a démissionné après dix ans. Jonas Svartlok travaille comme formateur de conducteurs la compagnie ferroviaire suédoise Swedtrac et est conducteur de locomotives avec le permis de conduire des locomotives à vapeur sur la voie principale depuis 2009. Il dirige également une petite entreprise de vente d'accessoires de locomotives à vapeur et de "savoir-faire".

01

05

18

Soutien au musée ferroviaire du Strasshof

Dans une lettre adressée à la Chancellerie fédérale autrichienne à Vienne, FEDECRAIL a promu le soutien au Strasshof Railway Museum en Basse-Autriche. Le musée est situé dans la salle classée et dans le réseau ferroviaire historique de Strasshof. Les conditions idéales pour un musée ferroviaire autrichien moderne de niveau international dans un environnement authentique (avec un château d'eau en bois, des ascenseurs à charbon, des grues à eau et des plateaux tournants).

L'exploitant actuel du 1er Club autrichien des Tramways et des Chemins de fer (1.öSEK) a déjà créé une base solide (huit locomotives à vapeur opérationnelles, plus de 150 véhicules ferroviaires). L'association à but non lucratif n'a pas encore reçu de soutien de l'ÖBB ou du secteur public, de sorte que FEDECRAIL propose de soutenir financièrement l'association dans la construction d'une salle de dépôt afin de s'attaquer aux problèmes de conservation et de pouvoir stocker les précieuses expositions à Strasshof dans un endroit protégé. Une deuxième étape importante serait la construction d'une salle d'exposition dans laquelle les expositions pourraient être présentées de manière muséale.

30

04

18

Quatre nouveaux membres de FEDECRAIL

Quatre nouveaux membres ont rejoint la Fédération Européenne au cours de la 25° assemblée générale de FEDECRAIL à Edimbourg/Scotland en avril 2018 : "Detská Zeleznica", Kosice, dans la partie orientale de la Slovaquie ; "Agrupación de los Ferrocarriles Históricos Españoles" (AFCHE), Laguna de Duero (Valladolid) en Espagne ; le "Museum of Industry and Railway" (Silésie) à Jaworzyna Sl, en Pologne et le musée ferroviaire croate HŽ INFRASTRUKTURA d.o.o. Hrvatski željeznički muzej à Zagreb.

28

04

18

2018 – Année européenne du patrimoine culturel

Photo: Kees Wijnnobel

2018 a été désignée Année européenne du patrimoine culturel. L'objectif de la Commission européenne est d'intéresser davantage de personnes au patrimoine culturel de l'Europe et de leur donner un sentiment d'appartenance à un espace européen commun. La devise de l'année est : « Notre patrimoine - lien entre passé et futur ». Les chemins de fer historiques sont également appelés à placer leurs activités sous cette devise en 2018. Voici un exemple des Pays-Bas : Le « Stichting Museum Buurtspoorweg » (MBS) utilise une bannière pour attirer l'attention sur l'Année du patrimoine culturel.

28

04

18

2018 – Année européenne du patrimoine culturel

2018 a été désignée Année européenne du patrimoine culturel. L'objectif de la Commission européenne est d'intéresser davantage de personnes au patrimoine culturel de l'Europe et de leur donner un sentiment d'appartenance à un espace européen commun. La devise de l'année est : « Notre patrimoine - lien entre passé et futur ». Les chemins de fer historiques sont également appelés à placer leurs activités sous cette devise en 2018. Voici un exemple des Pays-Bas : Le « Stichting Museum Buurtspoorweg » (MBS) utilise une bannière pour attirer l'attention sur l'Année du patrimoine culturel.

18

02

18

Défilé des locomotives à vapeur au Musée ferroviaire hongrois

Il y a deux anniversaires à célébrer en Hongrie cette année: MÁV Co. fête ses 150 ans et MÁV Nosztalgia Ltd. ses 25 ans. La célébration du jubilé des chemins de fer aura lieu du 7 au 9 septembre 2018 au Musée des chemins de fer hongrois (Parc Magyar Vasuttortortorteneti) à Budapest. Un défilé de locomotives à vapeur en sera le point culminant.

12

02

18

Préparation du train de la paix

Cette année marque le 100e anniversaire du cessez-le-feu de Compiègne, conclu entre le Reich allemand et les deux puissances occidentales que sont la France et la Grande-Bretagne à la fin de la Première Guerre mondiale. Cet événement sera célébré en automne en Alsace, avec notamment un spectacle sur le chemin de fer Thur Doller entre Cernay Saint André et Sentheim à l'ouest de Mulhouse. Là, deux authentiques trains historiques avec des « soldats » de France et d'Allemagne se rencontrent à l'ancienne gare frontalière de Burnhaupt. Des négociations sont en cours sur l'approvisionnement des blessés, mais dès que les armes doivent être réutilisées, les cloches sonnent en paix.

Les membres du conseil d'administration de FEDECRAIL et de l'UNECTO et VDMT ont rencontré les représentants des autorités locales en janvier à Thann (Alsace) pour confirmer leur participation à ce projet et visiter le chemin de fer Thur Doller (photo). En plus de ce « train de la paix », il y aura également un congrès conjoint des associations respectives française et allemande des chemins de fer historiques et touristiques en novembre.

13

12

17

Le Train Présidentiel - meilleur événement public du monde

Le meilleur événement public du monde 2017 au « Bea World Festival » à Porto s'est rendu au Portugal pour « The Presidential », un projet développé en partenariat entre le « Museu Nacional Ferroviário » in Entroncamento et la société « Trajetorias & Melodias ». Le « Bea World Festival - The International Festival of Events and Live Communication » est un lieu de rencontre et de réseautage de la communauté événementielle internationale.

Le Train présidentiel était auparavant un train royal utilisé par la Monarchie de 1870 à 1910. Il a ensuite été utilisé comme procession présidentielle par les chefs d'Etat portugais jusqu'en 1970. Le projet de restauration a été réalisé par le musée et cofinancé par des fonds européens et nationaux. Les travaux ont commencé en 2009 sous le titre "Tours présidentiels : Visites touristiques en train historique", le train restauré a été dévoilé au public lors d'un voya

ge entre Lisbonne-Santa Apolónia et Entroncamento le 12 décembre 2013. La restauration de ce train a été réalisée avec l'aide de la Fondation du Musée National des Chemins de Fer, qui a créé les conditions pour la valorisation du patrimoine ferroviaire national en tant que promoteur du développement culturel et économique du pays. Cette approche stratégique est désormais reconnue dans le monde entier.

23

11

17

12ème échange de jeunes 2018 en Suède

Uppdsala/Suède

FEDECRAIL, en collaboration avec MUMA (le tramway historique Malmköping) et ULJ (le chemin de fer Uppsala-Länna), vous invite au 12ème échange de jeunes en Suède. La réunion se déroulera du vendredi 3 août au dimanche 12 août. L’échange de jeunes débutera au chemin de fer ULJ, situé à Uppsala. La ville est située au nord de Stockholm. Les deux villes sont à moins d'une heure de train l'une de l'autre. Le point de rendez-vous le 3 août est la gare centrale d'Uppsala. Il est recommandé de prendre l'aéroport d'Arlanda (ARN) et de prendre le train jusqu' à Uppsala. Le trajet en train prend un maximum de 20 minutes. Il y a aussi des bus depuis l'aéroport. Ils sont moins chers mais prennent plus de temps.

Pendant les quatre à cinq premiers jours, l'échange de jeunes a lieu à Uppsala. Les jeunes déménagent ensuite à MUMA, un musée de tramway dans une petite ville appelée Malmköpping au sud-ouest de Stockholm. Le dimanche 12 août, la réunion se terminera à Malmköpping. (De plus amples information à propos du départ suivront.)

Le coût de participation pour la Suède en 2018 est de 180 euros et doivent être payés en totalité avant l'arrivée. La dernière date d'inscription pour l'échange FEDECRAIL est le 1er mai. De plus amples informations sont disponibles sur youthexchange@fedecrail.org.

27

10

17

Pétition pour la ligne ferroviaire Trieste – Opicina

La ligne de chemin de fer unique Trieste - Opicina en Italie est sur le point d'une « fin définitive ». Depuis un accident survenu en août 2016, l'exploitation a été interrompue sur la ligne à voie étroite de cinq kilomètres de long. Le tramway d'Opicina risque maintenant de ne pas être réouvert. Le quotidien « Il Piccolo » a appelé à la signature d'une pétition dans l'espoir que cet exemple unique de transport public à forte valeur touristique puisse encore être réouvert. Voilà la pétition: https://www.change.org/p/salviamo-il-tram-di-opicina-la-petizione-del-piccolo

23

10

17

FEDECRAIL Conférence annuelle 2018 en Ecosse

Forth Bridge à Edimbourg. Photo: Heimo Echensperger

La prochaine conférence annuelle Fedecrail amènera les participants en Ecosse.La « Conférence 2018 Edimbourg » aura lieu dans la seconde moitié d’avril 2018. Les journées principales de la conférence sont le 20 et 21 avril, avec les présentations des spécialistes sur des sujets courants le vendredi, et l’assemblée générale annuelle le samedi matin. Pour les accompagnants, il y a un programme spécial pendant ces journées.

Cette 25eme conférence annuelle Fedecrail sera combinée avec un programme varié d’excursions. La première partie du programme conduit d’Edimbourg vers le centre de l’Ecosse, la seconde vers le nord du pays. Pendant le programme additionnel, qui commencera le 25 avril, le Nord Est de l’Angleterre sera aussi visité.

Le programme détaillé est actuellement en préparation. Parmi d’autres activités, des trains à vapeur seront exploités sur lignes principales, des musées ferroviaires et de transport seront visités, ainsi que d’autres attractions.

22

10

17

David Morgan cède la présidence à Jaap Nieweg

Jaap Nieweg (à gauche) and David Morgan à Anvers

En juillet 2017, pour la première fois de son histoire de plus de 20 ans, Fedecrail a changé de président. Depuis la fondation de l’organisation en 1994, David Morgan (UK) a présidé avec succès la Fédération européenne des chemins de fer historiques et touristiques. A la réunion du conseil d’administration à Hoorn (Pays-Bas), Morgan qui est très respecté et se consacre à des nombreuses causes bénévoles a passé le flambeau à un plus jeune ; Jaap Nieweg (NL), qui était le directeur général du “Stoomtram Hoorn-Medemblik” avant sa retraite, lui a succédé à la présidence.

Depuis son enfance, Jaap Nieweg connaît un lien étroit avec les chemins de fer. Ayant grandi dans le voisinage d’un tramway régional typiquement hollandais à Doetinchem, le jeune Nieweg, alors âgé de 7 ans, a ressenti comme un désastre la fermeture de la ligne et la mise au rebut des véhicules en 1957. Déjà à l’âge de 4 ans, Nieweg voulait être un conducteur de locomotives à vapeur – une ambition qu’il a rapidement concrétisée. Il détient depuis 1976 un permis de conduire un train à vapeur.

Ses études en histoire et sa formation d’enseignant en histoire et en études sociales l’ont mené au nord d’Amsterdam et dans le voisinage du “Stoomtram Hoorn-Medemblik”. Il y a commencé sa carrière dans le secteur des chemins de fer historiques en tant que bénévole mais il a fini par y assumer un rôle de gestion à temps plein. En 1981, il s’est lancé dans une carrière de gestion dans l’industrie de la communication et du tourisme, est devenu le directeur adjoint du plus grand zoo maritime d’Europe, a enseigne à l’institut international de gestion d’hôtel et du tourisme à La Haye, et a finalement fondé sa propre firme de conseil dont les clients comprennent le ministère du trafic, de nombreuses provinces et organisations gouvernementales.

Jaap Nieweg à Medemblik

En 1993, Jaap Nieweg est retourné au “Stoomtram Hoorn-Medemblik” et en tant que directeur général, il l’a ramené au succès par des temps difficiles. Un an après, il a fondé l’organisation de tutelle néerlandaise pour les chemins de fer historiques et touristique “Historisch RailvervoerNederland” (HRN), et en 2000 il a établi la “Mobile Collektion der Niederlande” (MCN), une association de toutes les organisations de transport avec un trafic historique, dont le but est d’accroître l’influence politique de ses membres.

Nieweg mène campagne pour les causes des musées et de Fedecrail depuis des années et à plus d’un titre. En plus, il est déterminé à créer plus de liens entre les aspects mobiles et immobiles du patrimoine culturel pour augmenter leur poids aux niveaux local, régional et international.

David Morgan a eu le premier l’idée d’une organisation de tutelle européenne pour les chemins de fer historiques et touristiques lors du 150ème anniversaire du “NederlandsSpoorwegen” en 1989. La commission connue sous le nom de “ Commission Morgan ” a préparé la fondation de Fedecrail. Depuis, la fédération a sans cesse augmenté ses adhésions et son influence. Son importance croissante s’est manifestée quand Fedecrail a été reconnue par l’Agence européenne du rail et l’ “Union Internationale des Chemins de Fer”

David Morgan. Photos (2): John Crane

L’immense intérêt de David Morgan et son dévouement débordant à la préservation du patrimoine culturel mobile se manifeste non seulement dans son rôle dans la fondation de Fedecrail et de l’Association mondiale WATTRAIN en 2010, mais aussi par le rôle qu’il a rempli et remplit encore dans les conseils d’administration du secteur des chemins de fer historiques et touristiques ainsi que du secteur du transport maritime historique. En plus de Fedecrail, ces associations comprennent WATTRAIN, HRA (Association britannique des chemins de fer historiques), Great Central Railway, West Somerset Railway, North Norfolk Railway, le Maritime Heritage Trust, Heritage Afloat, le Cutty Sark Trust et le Transport Trust comme sa participation au comité au patrimoine de l’industrie et de l’ingénierie au sein d’Europa Nostra.

L’origine de son implication dans les comités d’administration d’organisation était pour leur donner des conseils légaux – ce qui n’est pas une surprise vu sa profession de juriste. S’il a pris sa retraite en 2013, il a continué son dévouement personnel au patrimoine culturel. Jusqu’à la prochaine Assemblée générale au printemps 2018, David Morgan continuera à siéger au bureau de Fedecrail.

02

10

17

FEDECRAIL soutient le Parc ferroviaire d’Augsburg

Dans une lettre, adressée aux plus hautes autorités de l’Etat, de la Région, et de la Ville, ainsi qu’au Député européen Markus Ferber, FEDECRAIL a préconisé la préservation du Parc Ferroviaire d’Augsburg, dans son entité, comme un monument industriel unique. Démanteler ce parc pour répondre aux intérêts commerciaux d’investisseurs, ce qui est actuellement envisagé, détruirait un remarquable monument industriel européen. En termes d’intérêt et de fonctions, les deux parties du Parc Ferroviaire d’Augsburg, « Rotonde d’Europe » et « le monde de la machine à vapeur » sont inextricablement liés l’un à l’autre. La « Rotonde d’Europe » est soutenue par neuf pays européens, par des pièces remarquables en location, et permet d’apprendre l’histoire des transports en Europe, per ces locomotives, ambassadrices uniques. Spécialement dans une période d’euroscepticisme, ce serait un signe fatal que de mettre en danger cet important projet européen.

27

09

17

17 filles et garçons à l’échange de jeunes de FEDECRAIL

Le 11ème échange de jeunes de Fedecrail a débuté le 29 juillet à Turin, en Italie. Dix-sept garçons et filles venus de différents pays européens (Suède, Italie, Autriche, Angleterre, Roumanie, Ukraine et Allemagne) se sont retrouvés en Italie pour partager dix jours d’expériences culturelles et ferroviaires organisés avec le soutien de la Fédération italienne des chemins de fer historiques et touristiques FIFT.

La première partie, organisée par les bénévoles du Museo Ferroviario Piemontese s’est tenue à Turin. Tout en logeant dans la capitale régionale, les jeunes ont pu visiter Savigliano et le Musée du chemin de fer. Des journées ont été consacrées à la visite de Turin par des trajets en tram très appréciés, qui ont inclus une visite au tramway à crémaillère historique de Sassi-Superga. L’atelier au site historique du musée de Turin a pu inclure des journées de travail pendant lesquelles les jeunes ont mis leur expérience au service des véhicules historiques en travaillant avec les bénévoles locaux.

Le deux août, le groupe est parti en train à Primolano, où les ont accueillis les bénévoles de la Società veneta Ferrovie. Le lendemain, ils ont travaillé dans le dépôt à locomotives récemment remis à neuf en commençant la restauration d’un wagon de marchandises par le désassemblage des parties en bois, et en examinant la voiture et les locomotives à vapeur nouvellement restaurées/

Les journées suivantes, ils sont allés en train à Venise pour une visite guidée de la ville et ont visité le chemin de fer à voie étroite de Trento-Marileya et son entrepôt.

Le dernier soir, samedi 5 août, le vice-président de Fedecrail Heimo Echesperger a distribué les certificats de présence à tous les participants et a mis un terme à une expérience merveilleuse qui a laissé aux bénévoles des organisations impliquées d’excellents souvenirs.

18

09

17

Recherche de roues légères en acier pour draisine à bras

Notre membre Fedecrail de Gulbene, Lettonie a besoin d’aide de collègues. Ils veulent produire une pièce ferroviaire intéressante, une draisine à bras de la fin du 19° siècle – début 20°. Malheureusement, il n’y a plus de plans disponibles, mais les membres de Gulbenes-Aluksnes banitis ont préparé des dessins à partir de photos historiques. Le problème, c’est qu’il leur faut des roues en acier, d’un diamètre de 25 à 30 cm. Une solution serait de les commander à un atelier, mais ils ont peur que ce soit trop cher. Une autre solution serait d’en acheter s’il y en a qui sont déjà produites. Quelqu’un connaît-il un fabricant en Europe qui produirait ce type de roues ? Contacter aldis@banitis.lv

16

09

17

Première loi italienne sur les chemins de fer touristiques

La première loi italienne sur les chemins de fer touristiques a été approuvée par la commission du Senato della Repubblica le 2 août dernier. La première approbation par la Camera dei Deputati remonte à janvier.Après plus de deux ans de travail acharné (rencontre avec la Commission des Transports à Rome) et de lobbying auprès du Parlement FIFTM (Federazione Italiana Ferrovie Turistiche e Museali) a pu appliquer quelques changements utiles au premier texte. C’est le résultat de l’intérêt croissant en Italie pour les chemins de fer touristiques parce que les associations liées à la mobilité et les politiciens ont pris conscience de la valeur potentielle pour les territoires locaux des chemins de fer fermés ou abandonnés.

La loi inclut des articles sur l’enregistrement des véhicules touristiques et historiques pour les utilisations sur les lignes à la fois principales et touristiques, et le ministère de ‘infrastructure peut collaborer avec FIFTM et la Fondazione FS Italiane pour la classification et l’ébauche de registre des locomotives et du matériel roulant. Les exploitations sur la ligne principale considérées stratégiques pour le système touristique, et la loi prend la position que le gestionnaire de l’infrastructure doit permettre et soutenir les exploitations sur les lignes principales. L’utilisation de « vélorail » est inclue et sera soumise à des règles spécifiques. Sur ce point, une commission du Bureau Italien pour l’Unification (UNI) a approuvé une règle interne pour la certification des « vélorails » et FIFTM participe à ce groupe. L’étape suivante sera la rédaction de décrets pour appliquer la loi dans tous ses aspects.

FIFTM est mentionné explicitement dans la loi et cela signifie que l’association est reconnue officiellement par la République italienne, avec une position proche des ministères, du gouvernement, des agences et des bureaux. La reconnaissance de la loi est un but très important pour FIFTM parce que cela établit le haut degré de travail grâce à plusieurs membres de FEDECRAIL qui ont apporté leur aide et leur expertise en fournissant leurs règles et leurs lois comme exemples.

16

08

17

Günther Steinhauer VDMT nous a quittés

Günther Steinhauer, Mai 2017. Photo: John Crane

Le Président de VDMT (l’association des chemins de fer touristiques et musées d’Allemagne), Günther Steinhauer, est décédé le 21 juillet 2017, à 64 ans, après une courte maladie.

Avec son décès, la communauté des chemins de fer musées perd un de ses membres le plus représentatif. Son expertise dans le domaine technique et de l’exploitation, dans tous les écartements de voie était très remarquable, et très estimée dans les cercles ferroviaires.

Etant auparavant Vice-Président depuis 1999, Mr Steinhauer était Président depuis 2012. La base de son dévouement était son amour pour les chemins de fer musées, et dans le cas du Selfkantbahn, près d’Aix la Chapelle, c’était sa carrière, et l’œuvre de sa vie. Günther Steinhauer laisse un vide qui sera très difficile à combler.

Toutes nos pensées vont à sa famille et ses amis.


A voir les nouvelles des derniers mois


Nouvelles âgé...

vers le 'haut

updated 24.01.2016